Le château de Fougères, visite en Ille-et-Vilaine

Le château de Fougères, visite en Ille-et-Vilaine
Le château de Fougères

Forteresse de tous les superlatifs, le château de Fougères est la plus grande forteresse de son époque aussi bien conservée. Ses origines remontent aux environs de l’An Mil, mais c’est entre le 12e et le 15e siècle que ses remaniements et améliorations feront d’elle un livre ouvert de l’architecture militaire médiévale. Alors poussez les portes de ce joyau du patrimoine breton, étape incontournable d’un séjour en Ille-et-Vilaine.


Découvrez un condensé de l’histoire de la Bretagne au château de Fougères

Fougères est située aux confins des « Marches de Bretagne », ces cités qui, au Moyen-Age, formaient la ligne de front entre la Bretagne et le royaume de France. Les puissants ducs de Bretagne y ont édifié des forteresses pour défendre ces territoires du côté breton.

A Fougères, les origines de la forteresse remontent aux environs de l’An Mil, avec la construction d’un premier donjon en bois sur un promontoire rocheux, au fond d’une vallée. La cité médiévale se développe, avec ses drapiers, ses teinturiers, ses tanneurs, qui s’installent sur les bords de la rivière Nançon. Des remparts sont alors élevés pour assurer la protection des habitants.

Au milieu du 12e siècle, le baron de Fougères, Raoul II, entre en lutte contre Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre et duc de Normandie, à qui le duc de Bretagne est soumis. En 1166, Henri II assiège puis détruit le château de Fougères. Immédiatement après sa destruction, Raoul II reconstruit la forteresse en pierre. Les évolutions qui s’en suivent se feront sur le modèle des châteaux dits philippéens en référence aux fortifications érigées sous Philippe Auguste et ses successeurs. Au cours des siècles suivants, la forteresse est régulièrement remaniée.

Vers 1230, Raoul III, allié du roi Saint Louis dans le cadre du conflit entre le royaume de France et le duché de Bretagne, fortifie le château. Au milieu du 13e siècle, la forteresse devient par mariage la propriété des Lusignan, des seigneurs poitevins qui se disent descendants de la fée Mélusine.

Par la suite, les conflits qui opposent la Bretagne au royaume de France au 14e puis au 15e siècle mettent à rude épreuve le château de Fougères. Après le rattachement du duché breton à la France en 1532, Fougères perd son rôle défensif. Les gouverneurs se succèdent et, en 1892, la ville rachète la forteresse.


Le château de Fougères : un plan selon trois enceintes successives

Aujourd’hui, la configuration du château de Fougères, qui s’étend sur deux hectares, est à peu près similaire à celle de la seconde moitié du 15e siècle. Dotée de trois enceintes successives jalonnées de nombreuses tours, la forteresse est alors compartimentée en trois parties clairement identifiées : l’avancée, la basse-cour et la haute cour appelée réduit.

En premier lieu, l’avancée permet de filtrer les entrées. Puis c’est dans la basse-cour, où l’on trouve le logis seigneurial et la chapelle, que s’organise la vie quotidienne en temps de paix. C’est ici aussi que la population vient se réfugier en temps de guerre. Le logis seigneurial présente aujourd’hui des vestiges du 12e siècle. On peut également y voir la grande salle du 14e avec ses deux niveaux. Le premier était dédié aux communs, tandis que le second était celui de la grande salle proprement dite affectée à la vie publique. Enfin, le réduit est la dernière enceinte qui domine la forteresse, où prend place le donjon. Il constitue l’espace le mieux défendu depuis lequel on commande l’ensemble du château.


Tous les attributs des fortifications médiévales

Parmi les attributs des forteresses médiévales, on retrouve au château de Fougères un fossé, des créneaux, des mâchicoulis, des meurtrières, des merlons, des courtines et un chemin de ronde.

Mais à Fougères, c’est aussi un aperçu des différents types de tours médiévales qu’on peut découvrir rassemblées ici en un même lieu. La tour Mélusine est par exemple une tour cylindrique de 31 m de haut pour 13 m de diamètre avec des murs de 3,50 m d’épaisseur. Elle est d’ailleurs considérée comme un chef-d’œuvre de l’architecture militaire du 14e siècle. A noter aussi deux tours d’artillerie en forme de fer à cheval. 20 m de diamètre, des murs épais de 7 m, cinq étages, des canonnières très bien conservées… Elles datent du 15e siècle, c’est-à-dire de la dernière étape de construction du château. Ces deux tours illustrent les méthodes de la guerre de siège au Moyen-Age. Les tours devaient à la fois résister aux tirs d’artillerie et servir elles-mêmes de plate-forme de tir.

Lorsque vous visiterez le château de Fougères, profitez-en pour partir à la découverte de la cité médiévale de Fougères. Elle possède en effet un riche patrimoine architectural. Parmi les choses à voir, un beffroi édifié en 1397, le plus ancien de Bretagne, mais aussi des hôtels particuliers aux façades décorées, de nombreuses maisons à colombages, des lavoirs ainsi que trois églises. Dans la haute ville, l’église Saint-Léonard abrite le plus ancien vitrail de Bretagne (12e siècle).


A ne pas manquer lors de votre visite du château de Fougères

  • La forteresse la plus grande d’Europe de son époque aussi bien conservée.
  • Un remarquable exemple de l’architecture militaire médiévale : trois enceintes, double herse, fossé en eau, logis seigneurial, chapelle, puits, escalier à vis, etc.
  • Retrouvez ici les différents types de tours médiévales : tours carrées de la première enceinte, tour cylindrique, tours d’artillerie en forme de fer à cheval.
  • Le magnifique panorama sur les remparts et sur les jardins de la ville depuis le chemin de ronde.
  • Les douves autour de la forteresse, toujours en eau. Le moulin à augets, attenant à la conciergerie (actuel accueil), est en fonctionnement suite à une restauration à l’identique récente.
  • Le parcours de visite visuel et sonore : il retrace l’histoire qui opposa le royaume de France et le duché de Bretagne.
  • Les spectacles en plein air (théâtre, concerts, fête médiévale, …) organisés en saison.

Evénements du château de Fougères

Découvrez ici tous les événements et les actualités du château.

Événements du château


Horaires et tarifs

Pour préparer votre visite du château de Fougères, retrouvez ici les horaires et les tarifs.

Horaires et tarifs


Informations pratiques

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères
Tél. : +33 (0)2 99 99 79 59
Site internet du château de Fougères


A savoir pour votre visite du château de Fougères

Site en grande partie en extérieur : attention aux conditions climatiques. L’accès aux courtines et aux escaliers peut être fermé ou réduit en cas de mauvaises conditions climatiques. L’accès aux tours et aux remparts se fait par de nombreuses marches, quelques fois irrégulières et glissantes.


Services :

  • Parking à proximité de l’accueil du château.
  • Librairie-boutique.
  • Audioguides inclus dans le prix de visite, disponibles en cinq langues (français, anglais, allemand, espagnol, italien). Audioguide enfant  à partir de 6 ans. Parcours disponible en LSF sur visioguide. Boucles magnétiques individuelles adaptées aux audioguides.
  • Photos autorisées dans l’enceinte du château. Utilisation d’un drone interdite.
  • Toilettes.
  • Accès aux poussettes et fauteuils roulants autorisé.
  • Animaux interdits même tenus en laisse, sauf chiens guides et d’assistance.

Accessibilité :

  • Dans le bâtiment d’accueil : nacelle élévatrice, sanitaires adaptés, borne d’accueil destinée au public malentendant, visioguides en LSF.
  • Site partiellement accessible aux PMR. Salle « accessibilité » au cœur du château. Elle permet aux visiteurs ne pouvant pas physiquement découvrir l’ensemble du parcours scénographique, de bénéficier d’une présentation globale des animations de l’intérieur du château.
  • Archi-Tact : maquette tactile visible dans la tour Raoul II pour permettre aux déficients visuels de découvrir l’architecture d’une tour d’artillerie.

Laisser un commentaire

Fermer le menu