Le château du Haut-Koenigsbourg, visite dans le Bas-Rhin

Le château du Haut-Koenigsbourg, visite dans le Bas-Rhin
Le château du Haut-Koenigsbourg

Le château du Haut-Koenigsbourg, au cœur de la forêt vosgienne, est une forteresse imposante emblématique du paysage alsacien. Entièrement restauré au début du 20e siècle dans le style des forteresses médiévales du 15e siècle, ce témoin de 900 ans d’histoire offre une vue imprenable sur la plaine d’Alsace, sur les ballons des Vosges et même sur les Alpes par temps clair.


Voyage au cœur du Moyen-Age dans ce monument à ne pas manquer, parmi les plus visités d’Alsace

Le château du Haut-Koenigsbourg est construit dès la première moitié du 12e siècle par Frédéric II de Hohenstaufen, duc de Souabe et maître de l’Alsace. Sa position stratégique sur un éperon rocheux lui permet de surveiller les principales routes de la région.

De 1138 à 1152, Frédéric III de Hohenstaufen et l’empereur Conrad III se partagent la forteresse qui aurait peut-être été scindée à cette époque en deux forteresses distinctes. En 1155, Frédéric III (surnommé Frédéric 1er « Barberousse ») devient empereur et pleinement propriétaire du château. Il prend alors son nom actuel, Koenigsbourg, « le Château du roi », en 1157. Puis, au milieu du 13e siècle, deux citadelles, appartenant à des familles différentes, se font face sur le site.

En 1462, les propriétaires du château du Haut-Koenigsbourg se livrant au pillage des environs, une coalition de communes rassemble une armée qui assiège et détruit la forteresse. Récupéré par les Habsbourg, le château est ensuite reconstruit dès 1479 par les comtes de Tierstein qui le dotent d’un système de défense moderne. En 1633, pendant la guerre de Trente Ans, c’est au tour des Suédois de l’assiéger et de le détruire à nouveau.


Découvrez une vision idéalisée du château médiéval

Après son abandon pendant deux siècles et l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne en 1871, la ville de Sélestat offre le château du Haut-Koenigsbourg à l’empereur allemand Guillaume II, en 1899. Ce dernier décide de le restaurer entièrement et d’en faire un symbole de la grandeur de l’Allemagne. L’architecte Bodo Ebhardt, qui réalise le chantier de 1900 à 1908, adopte une vision idéalisée du château médiéval, comme Viollet-le-Duc à Pierrefonds.

Après l’armistice du 11 novembre 1918, et le retour de l’Alsace à la France, le château du Haut-Koenigsbourg est occupé par les troupes alliées.

Classé Monument Historique en 1993, il appartient au Conseil Départemental du Bas-Rhin depuis 2007. Le château du Haut-Koenigsbourg a servi de décor à plusieurs films de cinéma, parmi lesquels La Grande Illusion de Jean Renoir (fin des années 1930), Les Aventures d’Arsène Lupin de Jacques Becker (1956), Agent trouble de Jean-Pierre Mocky (1987).


A ne pas manquer lors de votre visite du château du Haut-Koenigsbourg

  • Toutes les caractéristiques des forteresses médiévales : remparts, bastion, donjon, tours, salle d’armes, herse, pont-levis, escaliers en colimaçon, forge, moulin…
  • Une forteresse imposante : 270 mètres de long et 40 mètres de large, et un donjon haut de 62 mètres.
  • Le grand bastion et ses deux impressionnantes tours d’artillerie.
  • Ses décors intérieurs d’inspiration médiévale, d’une grande richesse, et ses collections de meubles et d’armes du 15e et du 17e siècles.
  • Le jardin médiéval : pour une promenade hors du temps.
  • La visite théâtralisée avec un personnage médiéval, pour expliquer le Moyen-Age aux plus jeunes, et la visite insolite, pour découvrir des endroits généralement fermés au public, comme les cuisines de l’empereur Guillaume II.

Evénements du château du Haut-Koenigsbourg

Découvrez ici tous les événements et les actualités du château du Haut-Koenigsbourg.

Événements du château


Horaires et tarifs

Pour préparer votre visite du château du Haut-Koenigsbourg, retrouvez ici les horaires et les tarifs.

Horaires Tarifs


Informations pratiques

Château du Haut-Koenigsbourg
67600 Orschwiller
Tél. : +33 (0)3 69 33 25 00
Email : haut-koenigsbourg@bas-rhin.fr
Site internet du château du Haut-Koenigsbourg


A savoir pour votre visite du château du Haut-Koenigsbourg

Services :

  • Parking : gratuit autour du château fort. Dépose voyageurs.
  • Restauration : – Taverne du Haut-Koenigsbourg (à l’entrée du château, à l’extérieur des enceintes). Ouvert en continu, aux horaires d’ouverture du monument (sauf 1/01, 1/05, 25/12). Cuisine alsacienne et médiévale. Gamme Bio. – Pavillon du Haut-Koenigsbourg : petite restauration. Terrasse panoramique. Ouvert à partir de la deuxième quinzaine de mars et jusqu’à la fin des vacances de la Toussaint aux horaires d’ouverture du monument. Accessible de plain-pied.
  • Boutique : sur les thèmes du Moyen-Age, du château et de l’Alsace. Ouverte tous les jours aux horaires d’ouverture du monument.
  • Librairie : plus de 800 titres, sur les thèmes en lien avec le site, son environnement et son histoire, médiévale et contemporaine. Accès libre, située dans la Taverne du Haut-Koenigsbourg.
  • Local poussettes disponible au sous-sol de la Maison alsacienne.

Accessibilité :

  • Parking : 6 emplacements réservés aux personnes handicapées. Depuis le parking, l’accès au château se fait par un chemin de terre de 300 m en légère montée.
  • Espaces extérieurs, depuis le parking jusqu’à la cour basse, accessibles aux personnes en fauteuil, aidées de leur accompagnateur. Billetterie inaccessible aux personnes en fauteuil non accompagnées. Le circuit de visite comprend 300 marches de hauteur et d’orientation différentes.
  • Nombreux sièges de repos sur le circuit de visite.
  • Sanitaires adaptés aux personnes à mobilité réduite (à l’entrée du monument).
  • Espace audiovisuel d’interprétation réservé (NB: actuellement fermé pour maintenance).

Idée de week-end en Alsace

Le château du Haut-Koenigsbourg est le point de départ idéal pour un week-end en Alsace. Parcourez la Route des Vins, visitez ses villages typiques et laissez-vous tenter par les spécialités de sa gastronomie. Découvrez un mini-circuit autour du château du Haut-Koenigsbourg, passant aussi par Colmar et par les trois châteaux de Ribeauvillé, dans le guide “10 idées de week-ends pour découvrir la France médiévale” (téléchargeable ici).


Crédit photo : photo originale de L’amande, licence CC BY 2.0

Laisser un commentaire

Fermer le menu